De nombreuses citoyennes et citoyens font savoir qu’elles et ils se mobiliseront le 17 novembre contre le prix du carburant et contre la vie chère. Ce mouvement spontané, même s’il est l’objet de tentatives de récupérations politiciennes, doit être entendu. Il est l’expression d’une colère nourrie par un légitime sentiment… Lire la suite

En tant qu’élu(e)s EELV de Clermont-Ferrand et Clermont Communauté, nous avons pris part à la concertation publique concernant l’élargissement à 2×3 voies de l’A75 au sud de Clermont-Ferrand. Opposés à la réalisation de ces travaux, nous nous en sommes expliqués dans une présentation détaillée de nos arguments, présentation que nous… Lire la suite

Les élu(e)s EELV de Clermont-Ferrand font part de leur indignation suite à la révélation par Robert Ménard, maire de Béziers, de son opération de fichage des écoliers biterrois dits de « confession musulmane ». Si les projecteurs médiatiques sont braqués sur le Dallas de Montretout et l’étalage indécent du psychodrame… Lire la suite

La pollution sonore est un danger sous-estimé. Pourtant en Europe, le bruit de la circulation conduit chaque année à la perte de plus d’un million d’années de vie en bonne santé. Et en France, cinq millions de personnes sont malentendantes. Un indicateur vient d’être conçu pour évaluer les nuisances sonores… Lire la suite

Dans le cadre de l’enquête publique relative à l’épandage des boues issues de la Station d’Epuration des 3 rivières dans l’agglomération de Clermont-Ferrand, le groupe des élus écologistes de Clermont-ferrand et de son agglomération ont fait parvenir un certain nombre de remarques au Commissaire enquêteur.
a- La STEP des 3 rivières… Lire la suite

La loi européenne exige que les demandes d’homologation de pesticides (et par là, la définition des seuils d’exposition) doivent inclure les études sur les molécules utilisées. Mais selon une enquête réalisée par deux ONG (PAN Europe et Générations Futures), la majorité des homologations ne se basent que sur les recherches… Lire la suite

Par souci de santé publique et de protection des nappes phréatiques, la mairie de Chamalières a décidé d’interdire l’utilisation des produits phytosanitaires sur son territoire.

Source : La Montagne, le 17/07/2014

Des sources situées sur le territoire du camp militauire alimentent en eau potable le quart du département de la Creuse. L’armée vient de procéder à un désherbage de bandes pare-feu qui engendre beaucoup d’inquiétudes.Source : La Montagne, juillet 2014

L’exposition de la population aux perturbateurs endocriniens (PE) coûterait environ 4 milliards d’euros par an au système de santé français (31 milliards d’euros au niveau européen).

C’est l’une des conclusions d’un rapport préparé par deux économistes et rendu public mercredi 18 juin par l’Alliance pour la santé et l’environnement (Health… Lire la suite