Non à l’abattage des arbres du lycée Blaise Pascal
Partager

Les élu-es écologistes de Clermont-Ferrand découvrent que l’urgence écologique semble s’accommoder de l’abattage d’une cinquantaine d’arbres à Clermont-Ferrand pour rénover la cité scolaire Blaise Pascal. Parmi ces arbres, des platanes centenaires, une série de peupliers ainsi que deux cèdres de belle taille.

  • Courrier des élu-es écologistes de Clermont-Ferrand à Laurent Wauquiez, le 2 juillet 2019


Les conséquences du dérèglement climatique s’accentuent un peu plus chaque jour, y compris sur notre territoire.

Le vivant, la nature et les arbres souffrent de ce phénomène alors même qu’ils sont nos alliés indispensables pour l’adaptation de la ville aux phénomènes extrêmes. Envisager l’anéantissement d’une cinquantaine de spécimens de taille remarquable paraît pour le moins inquiétant et dangereux pour la santé de nos concitoyens.


Encore une fois, le vivant sert de variable d’ajustement aux besoins de la technicité, quand ce n’est pas de l’économie. A l’heure où tous les voyants sont au rouge avec l’emballement de la 6e extinction de masse des espèces vivantes, il n’est plus admissible que des décisions publiques dûment ‘critérisées’, comme l’exige le code des marchés publics, fassent l’impasse sur la préservation du vivant et des services qu’il nous rend.

Au vu de l’urgence, nous vous demandons de surseoir à l’abattage massif retenu pour l’organisation du chantier de rénovation de la cité scolaire Blaise Pascal et de rechercher des alternatives adaptées aux travailleurs comme à la préservation de notre écosystème et de notre patrimoine végétal.

Veuillez agréer. Monsieur le Président, l’expression de nos salutations respectueuses.

Dominique Rogue-Sallard, Nicolas Bonnet, Odile Vignal

Elu-es Eelv du Conseil municipal de Clermont-Ferrand

 

Signer la pétition contre l’abattage des arbres du lycée Blaise Pascal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *