LGV POCL ou l’illusion de la vitesse

Nous ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain. Le TGV existe et il rend un service précieux aux grandes villes européennes. Il y fait concurrence à l’avion, voire à la voiture, ce qui permet de diminuer nos émissions de gaz à effet de serre. Ce que nous critiquons, c’est la politique menée jusqu’à aujourd’hui qui conduit à tout miser sur la très grande vitesse, cette course à la minute gagnée au détriment du reste du réseau et de la très grande majorité du territoire. Dans la dernière décennie,cette politique tourne à l’aberration.

– Pierre Pommarel, conseiller régional (EELV) d’Auvergne.

Des élus régionaux écologistes ont planché sur un projet moins cher, plus juste et très innovant de Train à Haut Niveau de Service; une alternative intelligente au projet POCL. Le principe ? « Le train qui va le plus vite n’est pas le plus rapide. » A méditer…

  • THNS Pour aller plus loin, l’intégralité du dossier de presse des élus EELV :

Dossier THNS

Remonter