Le coût économique du changement climatique

Alors que le président Obama vient d’annoncer un plan d’1 milliard de dollars pour lutter contre les conséquences de la sécheresse en Californie, les inondations à répétition au Royaume-Uni vont peser négativement sur l’activité économique.

Des salariés ne peuvent plus se rendre dans leur entreprise, les agriculteurs risquent de perdre toute perspective de récolte pour cette année… Comme partout dans le monde, l’impact du changement climatique affecte négativement l’économie. Le rapport Stern l’affirmait déjà il y a plusieurs années, le scénario le plus coûteux sur le plan économique est celui de l’inaction. Et plus on attend, plus cela nous coûtera cher. C’est pourquoi opposer l’impératif d’une relance à court terme aux enjeux écologiques de long terme est plus que jamais une erreur. L’impact du changement climatique, ce n’est pas pour les générations futures, c’est pour aujourd’hui et c’est maintenant. Et, inversement, s’engager aujourd’hui dans une politique d’investissements écologiques est sans doute la meilleure façon de créer des emplois durables. C’est ce pour quoi nous nous battons en France, et en Europe. Et si les écologistes avaient été écoutés depuis 20 ans nous n’en serions sans doute pas là, à regarder les records de sécheresse ou de pluie être battus mois après mois…

Pascal Canfin, Ministre délégué en charge du développement

Remonter