Enclencher la transition
Partager

Nous sortons d’un mandat de transformation pour notre territoire : d’une communauté d’agglomération assez peu intégrée, nous sommes passés à une Métropole dotée de nouvelles compétences, de missions stratégiques (voirie, énergie, cycle de l’eau, développement économique…) et de moyens conséquents. La poussière de ce chantier n’est pas encore retombée, nous n’en pèserons l’impact que d’ici quelques années.

Cette métropolisation constitue une vraie mutation politique par la capacité nouvelle à répondre aux besoins du territoire par-delà les différences communales. C’est en ce sens que nous l’avons soutenue, pour à la fois plus d’efficacité et plus de justice dans nos politiques publiques ainsi que dans l’amorçage de la transition écologique qu’avec cet outil nous allons pouvoir accélérer.

Dans cette optique, la feuille de route globale de la transition que constitue le Schéma de Transition Énergétique et Écologique trouve sa pleine raison d’être ; à l’instar du schéma cyclable et de ses 30 millions d’euros prévus sur 10 ans. Il en va de même du renforcement de notre politique de l’Habitat comme du grand projet de rénovation urbaine, tous deux pensés pour répondre aux inégalités marquant profondément notre territoire.

La suite ? Elle sera dans le renforcement, la coordination et l’accélération de ces orientations via un plan d’urbanisme métropolitain consacrant les principes d’une ville et d’un territoire écologiques ; via la définition de grands axes et d’outils innovants pour des politiques énergétique et alimentaire.

Le cadre métropolitain est désormais posé. Notre vœu pour 2020 ? Que le prochain mandat enclenche la grande transformation sociale et écologique, désormais possible, de notre territoire.

Nicolas Bonnet, Odile Vignal, François Saint-André, Dominique Rogue-Sallard