Migrants



  1. Tri des migrants : un projet qui fait honte à notre République

    Le 27 juillet M. Macron avait déclaré « Je ne veux plus personne dans les rues d’ici la fin de l’année », dans un discours sur l’accueil des réfugiés, après avoir assisté à une cérémonie de naturalisation. Chaque jour des personnes, quelle que soit leur nationalité, meurent à la rue. Il est de notre devoir de les secourir. Europe Écologie – Les Verts salue l’immense travail fourni par les associations et exhorte le gouvernement à tenir parole. …

    Lire la suite